jeudi 24 mars 2016

CE WEEK-END...


... samedi, une très grande balade, seule -c'est si rare- dans Paris, j'en ai profité pour flâner, aller rendre visite à mes boutiques préférées et d'autres dont je n'avais pas encore eu l'occasion de pousser la porte, toutes plus belles, les unes que les autres. Je pense d'ailleurs que je vais tenter de poster plus régulièrement dans la rubrique "Les jolies échoppes", il y a tellement de jolies boutiques à mettre en avant.
Voici un petit aperçu de celles qui reviendront vite par ici et feront, chacune, l'objet d'un article dédié.


la joli boutique-galerie pour dénicher un joli cadeau ou se faire plaisir


de la chouette déco et de beaux habits et accessoires pour petits et mamans

un atelier de maroquinerie, des bijoux et une sélection de créateurs pointue pour la maison

...dimanche, on a profité des 48h de l'agriculture urbaine pour se rendre chez Les Grands Voisins, lieu géré sur un principe associatif regroupant de nombreuses entités (artistes, boutiques, free-lances, restaurant, fleuriste, chocolaterie, associations...) situé dans les murs de l’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul.
Sur le papier, l'idée de ce lieu est plutôt très sympa et j'étais ultra enthousiaste depuis des mois à l'idée de le découvrir. En vrai, ce fut plutôt un désenchantement. Bien sûr, on sait que tout n'est pas terminé, que des travaux sont encore en cours, qu'on en est aux prémices du projet -enfin depuis plus de 8 mois tout de même- mais j'avoue avoir du mal à comprendre comme il est possible d'ouvrir un tel lieu dans cet état de saleté, du danger à tous les coins pour les enfants alors que des ateliers sont prévus pour eux, des clous, des bidons rouillés, des canettes un peu partout... Le loulou a même marché dans du vomi, un vrai plaisir.
On pensait se rattraper avec le brunch mais que nenni ! 13€ c'est peu cher, surtout pour la capitale, on ne s'attend donc bien sûr pas à un brunch gargantuesque mais tout au moins original. On nous parle de cuisine du monde, j'aimerais bien qu'on m'explique où j'aurais dû la trouver cette fameuse cuisine ? En tout et pour tout dans l'assiette, on nous a servi une soupe butternut, effectivement très bonne, trois feuilles de mâche presque sans aucun assaisonnement, un cookie et un green smoothie sans goût dont personne autour de la table n'a réussi à trouver de quoi il était composé à part d'eau,car one sentait que ça.

Mais... il y a tout de même des points positifs, oui oui, il y en a après ma tartine ci-dessus ;)
Le lieu est, comme je l'imaginais, très photogénique et donc parfait pour shooter, cela du principalement à l'excellent travail graphique réalisé sur la signalétique du lieu, c'est d'ailleurs ce qui m'avait attiré sur les premiers visuels que j'avais vu circuler sur le net.
Il y a un poulailler et quelques jolies poulettes et je terminerais avec la crème de ce lieu, ce pourquoi je vous conseille de vous y rendre tout de même, j'ai nommé Mama Petula, haut lieu de green poésie urbaine, la mise en scène des plantes et de ces petits morceaux de vie est superbe, un décor magique dans lequel on pourrait rester des heures. Des ateliers réguliers sont proposés pour petits et grands, courez-y. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire